Camille Claudel, l’interdite en représentation au CH Gérard Marchant
Le Centre hospitalier Gérard Marchant ouvre ses portes au grand public, les 23 et 24 mai prochains, à l’occasion de trois représentations exceptionnelles de la pièce Camille Claudel, l’interdite, un succès du théâtre Cornet à dés.
« Pas plus qu'à ses contemporains, ce n'est pas par son art que Camille Claudel s'est imposée à la postérité. Plutôt par un désastre : celui de son existence. Sa beauté, sa passion, sa folie, son enfermement. Sa mort était passée inaperçue, après trente ans d'internement, interdite, au milieu de déments : elle était alors oubliée depuis longtemps".
Notre spectacle vise à surprendre l’artiste maudite dans sa propre lumière enfantant ses démons avec ce défi et cette audace qui n’appartiennent qu’à elle… »
Jean-Pierre Armand, Metteur en scène, dramaturge et scénographe, Théâtre Cornet à dés
Passion, création, maladie psychique, isolement, autant de sujets qui habitèrent le destin fascinant et tragique de Camille Claudel et qui seront abordés à l’issue de la pièce à l’occasion de deux bords de scène, avec :
- le Pr. Gérard Pirlot Psychiatre, Psychanalyste, Pr. de psychologie clinique à l’université Toulouse 2 - Jean Jaurès (le 23 mai à 20 h 30, intervention dans le cadre du colloque : la psychanalyse et le soin psychique en institution) ;
- Laurent Morlhon, psychologue au CH Gérard Marchant (le 24 mai à 20 h 30) ;
- Jean-Pierre Armand, metteur en scène, dramaturge et scénographe, Théâtre Cornet à dés (les 23 et 24).
Représentations :
le mercredi 23 mai à 16 h ;le mercredi 23 mai à 20 h 30 ;le jeudi 24 mai à 20 h 30.